le site qui rassemble l'info libre et diversifiée (168 sources) sur le nucléaire (1113 articles à ce jour) pour vous permettre de voir clair... par vous-même...
CIPR - ICRP   ( 3 résultats)

La Commission internationale de protection radiologique (CIPR, en anglais International Commission on Radiological Protection ou ICRP) est une organisation internationale indépendante, soutenue par de nombreuses associations et gouvernements, visant à la protection contre les rayonnements ionisants (radioactivité et autres rayonnements). Ses recommandations concernent la mesure de l’exposition aux radiations et les mesures de sécurité à prendre sur les installations sensibles. Elles ne font pas force de loi mais sont reprises et adaptées par les législations nationales.

Elle est fondée en 1928 par le 2e Congrès international de radiologie, sous le nom Comité International de Protection contre les Rayons X et le Radium. Aujourd’hui, elle est toujours une association-fille de la Société internationale de radiologie, bien qu’elle ne se limite plus à la protection dans le secteur médical : ses travaux englobent aujourd’hui l’ensemble des aspects de la protection contre les radiations (ou radioprotection), par exemple la sécurité des travailleurs du nucléaire ou la protection de la population.

Tags :

Sources :

 
Agnès Sinaï, en quoi FUKUSHIMA est-il un accident (...)
 
Les délégués belges indignés : "On minimise les (...)
 
Voici venu le temps de l’imposture scientifique
NB : tous les résultats sont classés chronologiquement ci-contre à droite
chrono des entrées
sur
CIPR - ICRP
avril 2014
14
Agnès Sinaï, en quoi FUKUSHIMA est-il un accident planétaire ?
 
juillet 2013
6
Les délégués belges indignés : "On minimise les conséquences de Fukushima"
 
septembre 2011
11
Voici venu le temps de l’imposture scientifique
 
 
 
 
Sortie du nucléaire
un site d’Etopia

Nous sommes tous de Fukushima

Le 11 mars 2011, le monde a basculé.

Bercé par la petite musique du lobby nucléaire, nous avions, comme dit Olivier Deleuze, confondu improbable et impossible. Après Fukushima, la réplique qu’on nous sert depuis 40 ans - "le risque zéro n’existe pas" - a pris une autre dimension. Même le premier ministre japonais déclare aujourd’hui que "le Japon a succombé au mythe de la sureté nucléaire".

Lire la suite

A propos des droits d’auteurs
 
 
La contribution
des verts
au débat :
Etopia
ECOLO
Partis verts
GEF
Heinrich Böll Stiftung
 
Notre sélection :
Les incontournables
 
Réseaux
Recherche
Recherche via les 411 tags :

Sources :

 
 
Proposer un article :