le site qui rassemble l'info libre et diversifiée (168 sources) sur le nucléaire (1113 articles à ce jour) pour vous permettre de voir clair... par vous-même...
Tags
 
Réseaux
Fukushima : le risque de tarissement du personnel compétent
Source :
 

uinée et œuvrant au démantèlement d’une centrale nucléaire dans un piètre état, Tepco doit en plus faire face à un autre défi de taille : maintenir sur place un personnel compétent et s’assurer de la possibilité d’en trouver pour les 40 années à venir. Une tâche qui est loin d’être aisée. « Pour les deux ans à venir, on n’a pas de problème », assure Zengo Aizawa, un vice-président de la compagnie Tokyo Electric Power (Tepco), interrogé en conférence de presse sur le recrutement de personnel pour la centrale accidentée de Fukushima. Cette certitude en fait douter plus d’un, à commencer par des travailleurs eux-mêmes. Des témoignages de salariés inquiétants Dans Journal d’un travailleur à la centrale Fukushima Daiichi, écrit au jour le jour depuis plus de deux ans, Happy (un surnom), vétéran de la centrale, explique (...)

Lire la suite sur le site de Novethic
 
chrono
des thématiques
Emplois
Olivier Deleuze : « Le meilleur plan d’évacuation, c’est de ne pas redémarrer Doel 3 et Tihange 2 »
 

voir (46)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Décontamination
une vache radioactive malade vient exiger un diagnostic à Tokyo
 

voir (134)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Démantèlement
Fukushima for ever
 

voir (79)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Sortie du nucléaire
un site d’Etopia

Nous sommes tous de Fukushima

Le 11 mars 2011, le monde a basculé.

Bercé par la petite musique du lobby nucléaire, nous avions, comme dit Olivier Deleuze, confondu improbable et impossible. Après Fukushima, la réplique qu’on nous sert depuis 40 ans - "le risque zéro n’existe pas" - a pris une autre dimension. Même le premier ministre japonais déclare aujourd’hui que "le Japon a succombé au mythe de la sureté nucléaire".

Lire la suite

A propos des droits d’auteurs
 
 
La contribution
des verts
au débat :
Etopia
ECOLO
Partis verts
GEF
Heinrich Böll Stiftung
 
Notre sélection :
Les incontournables
 
Réseaux
Recherche
Recherche via les 411 tags :

Sources :

 
 
Proposer un article :