le site qui rassemble l'info libre et diversifiée (168 sources) sur le nucléaire (1113 articles à ce jour) pour vous permettre de voir clair... par vous-même...
Tags
 
Réseaux
Décontamination trop lente à Fukushima :
Source :
 
Source : Thomson Reuters

Environ 1000 jours après la catastrophe nucléaire de Fukushima, de nombreuses zones de la Préfecture sont encore inhabitables. Seulement un tiers des maisons et des routes ont été décontaminées, un peu plus de 10 % des fôrets... Et ce malgré un investissement de plus de 9 milliards d’euros du gouvernement. Plus de 150 000 habitants avaient dû quitter la zone après l’accident pour échapper aux radiations.’’L’entreprosage des matériaux contaminés est le plus gros problème’’, explique ce responsable des opérations. Par ailleurs, le nettoyage qui est fait sur place ne permettra pas d’éliminer une fois pour toutes les radiations, il faut el savoir.’’Et le Japon manque de nettoyeurs spécialisés sur le terrain. Les déplacés de Fukushima disent avoir perdu confiance en leur gouvernement. Ils attendent dans des campements de fortune de pouvoir retrouner chez eux, s’ils le peuvent un jour : "Je suis déprimée car nous ne pouvons pas retrouver notre vie d’avant. Notre famille a été contrainte de vivre séparément. Et on ne peut pas revenir en arrière.’’, explique cette femme.’’"J’ai des enfants. J’’espère qu’il vont pouvoir éliminer la pollution plus rapidement afin que je puisse retrouver ma vie d’avant’’dit cet homme.Mais la priorité, pour les autorités, est de mener à son terme le démantèlement de la centrale accidentée de Fukushima, qui fait face à de nombreux écueils, à commencer par celui de l’eau contaminée. Tokyo pourrait débloquer 100 millions de dollars de fonds supplémentaires pour remédier au problème.

Retour au début
 
chrono
des thématiques
Démantèlement
Fukushima for ever
 

voir (79)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Décontamination
une vache radioactive malade vient exiger un diagnostic à Tokyo
 

voir (134)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Sortie du nucléaire
un site d’Etopia

Nous sommes tous de Fukushima

Le 11 mars 2011, le monde a basculé.

Bercé par la petite musique du lobby nucléaire, nous avions, comme dit Olivier Deleuze, confondu improbable et impossible. Après Fukushima, la réplique qu’on nous sert depuis 40 ans - "le risque zéro n’existe pas" - a pris une autre dimension. Même le premier ministre japonais déclare aujourd’hui que "le Japon a succombé au mythe de la sureté nucléaire".

Lire la suite

A propos des droits d’auteurs
 
 
La contribution
des verts
au débat :
Etopia
ECOLO
Partis verts
GEF
Heinrich Böll Stiftung
 
Notre sélection :
Les incontournables
 
Réseaux
Recherche
Recherche via les 411 tags :

Sources :

 
 
Proposer un article :