le site qui rassemble l'info libre et diversifiée (168 sources) sur le nucléaire (1113 articles à ce jour) pour vous permettre de voir clair... par vous-même...
Tags
 
Réseaux
Fukushima : mission à haut risque dans la centrale nucléaire japonaise
Source :
 
Source : Génération Nouvelles Technologies (GNT)

Plus de deux ans après le tsunami ayant ravagé la centrale nucléaire de Fukushima au Japon, l’exploitant de l’usine a reçu l’autorisation de transférer les 1000 barres de combustible restées sur le site vers une zone de stockage sécurisée. Le Wall Street Journal rapporte que dans le but de contenir les fuites radioactives qui continuent de s’écouler des réacteurs endommagés de la centrale de Fukushima, décision a été prise d’autoriser le déplacement d’environ 1300 barres de combustible usagées ainsi que de 200 barres intactes qui étaient restées dans l’une des piscines du réacteur de l’unité 4. fukushima Les barres de quatre mètres de long seront retirées de l’usine une à une à l’aide d’une grue qui sera spécialement construite ( sur mesure ) pour l’occasion. Shunichi Tanaka, responsable de l’autorité nucléaire (...)

Lire la suite sur le site de Blogs
 
chrono
des thématiques
Décontamination
une vache radioactive malade vient exiger un diagnostic à Tokyo
 

voir (134)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Barres de combustible
état des lieux et avancées du chantier de démantèlement
 

voir (21)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Gestion du risque
Belgique : quelques heures pour éviter un nouveau Tchernobyl
 

voir (70)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Sortie du nucléaire
un site d’Etopia

Nous sommes tous de Fukushima

Le 11 mars 2011, le monde a basculé.

Bercé par la petite musique du lobby nucléaire, nous avions, comme dit Olivier Deleuze, confondu improbable et impossible. Après Fukushima, la réplique qu’on nous sert depuis 40 ans - "le risque zéro n’existe pas" - a pris une autre dimension. Même le premier ministre japonais déclare aujourd’hui que "le Japon a succombé au mythe de la sureté nucléaire".

Lire la suite

A propos des droits d’auteurs
 
 
La contribution
des verts
au débat :
Etopia
ECOLO
Partis verts
GEF
Heinrich Böll Stiftung
 
Notre sélection :
Les incontournables
 
Réseaux
Recherche
Recherche via les 411 tags :

Sources :

 
 
Proposer un article :