le site qui rassemble l'info libre et diversifiée (168 sources) sur le nucléaire (1113 articles à ce jour) pour vous permettre de voir clair... par vous-même...
Tags
 
Réseaux
Electrabel confirme le rejet de déchets nucléaires belges en mer
Source :
 
Photo : © Reporters

Ceux-ci provenaient des centrales nucléaires de Doel, Tihange, d’Eurochemic à Dessel, de MHO à Olen et du centre d’étude pour l’énergie nucléaire. La Belgique s’est débarrassée à plusieurs reprises de déchets nucléaires faiblement radioactifs en mer, a confirmé Electrabel devant la sous-commission de Sécurité nucléaire de la Chambre. Entre 1960 et 1982, pas moins de quinze campagnes de largage ont été menées. Les déchets nucléaires étaient coulés dans du béton avant d’être abandonnés en mer en compagnie de déchets néerlandais et suisses. Ceux-ci provenaient des centrales nucléaires de Doel, Tihange, d’Eurochemic à Dessel, de MHO à Olen et du centre d’étude pour l’énergie nucléaire. Rien qu’entre 1976 et 1982, la Belgique s’est débarrassée de ses déchets radioactifs en six endroits différents, lesquels étaient tous (...)

Lire la suite sur le site de La Dernière Heure
 
chrono
des thématiques
Déchets
Les déchets nucléaires à Dessel
 

voir (192)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Electrabel
Electrabel prolonge l’analyse de ses réacteurs nucléaires
 

voir (80)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Sortie du nucléaire
un site d’Etopia

Nous sommes tous de Fukushima

Le 11 mars 2011, le monde a basculé.

Bercé par la petite musique du lobby nucléaire, nous avions, comme dit Olivier Deleuze, confondu improbable et impossible. Après Fukushima, la réplique qu’on nous sert depuis 40 ans - "le risque zéro n’existe pas" - a pris une autre dimension. Même le premier ministre japonais déclare aujourd’hui que "le Japon a succombé au mythe de la sureté nucléaire".

Lire la suite

A propos des droits d’auteurs
 
 
La contribution
des verts
au débat :
Etopia
ECOLO
Partis verts
GEF
Heinrich Böll Stiftung
 
Notre sélection :
Les incontournables
 
Réseaux
Recherche
Recherche via les 411 tags :

Sources :

 
 
Proposer un article :