le site qui rassemble l'info libre et diversifiée (168 sources) sur le nucléaire (1113 articles à ce jour) pour vous permettre de voir clair... par vous-même...
Tags
 
Réseaux
Nucléaire : de la mine aux déchets
Source :
 
Source : Fukushima-over-blog.fr

Avec ses 58 réacteurs, la France est le pays le plus nucléarisé au monde. Mais que savent les Français de l’uranium, le combustible sur lequel repose toute l’industrie de l’atome ? Présentée comme un "cycle vertueux" par le lobby nucléaire, l’exploitation de l’uranium cache en réalité une chaîne du combustible sale, polluante et non-maîtrisée. Parce que l’industrie nucléaire fait tout pour le cacher, le jeudi 25 avril 2013, le réseau "Sortir du nucléaire" lance une nouvelle campagne « Nucléaire : de la mine aux déchets, tous concernés ». Avant d’aller consulter le site dédié , regardez cette petite vidéo introductive et confrontez vos connaissances à la réalité en 3 minutes et demi ! Le rapport avec Fukushima ? C’est l’état d’ignorance généralisé de la population sur l’énergie nucléaire qui a conduit au (...)

Lire la suite sur le site de Blogs
 
chrono
des thématiques
Déchets
Les déchets nucléaires à Dessel
 

voir (192)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Uranium
M. Hollande, l’envoi de MOX au Japon nous fait honte !
 

voir (20)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Opposant
le gouvernement japonais veut nommer deux membres plus dociles à l’autorité de sûreté
 

voir (67)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Sortie du nucléaire
un site d’Etopia

Nous sommes tous de Fukushima

Le 11 mars 2011, le monde a basculé.

Bercé par la petite musique du lobby nucléaire, nous avions, comme dit Olivier Deleuze, confondu improbable et impossible. Après Fukushima, la réplique qu’on nous sert depuis 40 ans - "le risque zéro n’existe pas" - a pris une autre dimension. Même le premier ministre japonais déclare aujourd’hui que "le Japon a succombé au mythe de la sureté nucléaire".

Lire la suite

A propos des droits d’auteurs
 
 
La contribution
des verts
au débat :
Etopia
ECOLO
Partis verts
GEF
Heinrich Böll Stiftung
 
Notre sélection :
Les incontournables
 
Réseaux
Recherche
Recherche via les 411 tags :

Sources :

 
 
Proposer un article :