le site qui rassemble l'info libre et diversifiée (168 sources) sur le nucléaire (1113 articles à ce jour) pour vous permettre de voir clair... par vous-même...
Tags
 
Réseaux
Fukushima, 2 ans après : j’ai rencontré le dernier habitant de la zone rouge
Source :
 
Auteur/photo : Antonio Pagnotta

Deux ans après la catastophe, Fukushima est encore présent dans les esprits. Si la zone a été évacuée, elle accueille encore un homme, qui a refusé de partir. Seul, il a décidé de rester pour les animaux et pour la terre. Pour que l’homme n’abandonne pas. Antonio Pagnotta est l’auteur de "Le dernier homme de Fukushima" (éd. Don Quichotte), il l’a rencontré. Au cours de ces deux années durant lesquelles Naoto Matsumura – "Le dernier homme de Fukushima" – a résisté dans la zone interdite autour de la centrale nucléaire japonaise, il a donné, sans qu’il fût besoin de grands discours, des leçons de survie et d’autres de vie. Quand à moi durant mes reportages, j’ai fait moisson d’expériences amères. Le plus grand danger que tout homme peut être amené à affronter dans la zone évacuée (un demi-cercle de 20 km de (...)

Lire la suite sur le site de Le Nouvel Observateur
 
chrono
des thématiques
Citoyens
Le Japon s’apprête à redémarrer deux réacteurs nucléaires à l’automne
 

voir (102)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Décontamination
une vache radioactive malade vient exiger un diagnostic à Tokyo
 

voir (134)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Sortie du nucléaire
un site d’Etopia

Nous sommes tous de Fukushima

Le 11 mars 2011, le monde a basculé.

Bercé par la petite musique du lobby nucléaire, nous avions, comme dit Olivier Deleuze, confondu improbable et impossible. Après Fukushima, la réplique qu’on nous sert depuis 40 ans - "le risque zéro n’existe pas" - a pris une autre dimension. Même le premier ministre japonais déclare aujourd’hui que "le Japon a succombé au mythe de la sureté nucléaire".

Lire la suite

A propos des droits d’auteurs
 
 
La contribution
des verts
au débat :
Etopia
ECOLO
Partis verts
GEF
Heinrich Böll Stiftung
 
Notre sélection :
Les incontournables
 
Réseaux
Recherche
Recherche via les 411 tags :

Sources :

 
 
Proposer un article :