le site qui rassemble l'info libre et diversifiée (168 sources) sur le nucléaire (1113 articles à ce jour) pour vous permettre de voir clair... par vous-même...
Tags
 
Réseaux
Sortie du nucléaire - Les investisseurs ont besoin de clarté
Source :
 
Auteur : Olivier Deleuze. Photo © Lechatmachine

Ecolo prend acte de la décision des négociateurs fédéraux de respecter « en principe » la loi de sortie du nucléaire votée en 2003 et programmant entre autres la fermeture prochaine des 3 plus vieilles centrales (Tihange 1 et Doel 1 et 2) en 2015. Cette décision, qui donne raison aux écologistes, et qui s’inscrit dans un large mouvement européen (Italie, Suisse, Allemagne…) comporte pourtant encore de nombreuses zones d’ombre, entre autre la question de l’évaluation à 6 mois ainsi que celle du plan d’équipement qui s’inscrirait dans un marché libéralisé.

Pour Ecolo il est temps de mettre fin à la confusion et à l’immobilisme et de faire place aux réformes et à la modernité, comme l’Allemagne, premier exportateur européen et deuxième exportateur au monde après la Chine, qui a décidé de sortir du nucléaire et de maintenir un objectif de -40% de CO2 en 2020. Ce pays a donc conclu que cette décision n’affecterait pas la compétitivité de ses produits mais sera, au contraire, vecteur de création de nombreux emplois, développera la recherche, etc.

Rappelons enfin que la menace d’augmentation des prix brandie par ceux qui ont le plus à perdre dans la fermeture des centrales n’est pas relevant : Un ménage consomme en moyenne 3,5 MWH/an et paye aujourd’hui de 650 à 780 euros ttc d’un fournisseur à l’autre. Or, la CREG a récemment estimé que l’augmentation des prix en Belgique dûe à la fermeture des centrales serait de 2% pour les particuliers (soit une quinzaine d’euros sur un an, bien moins que la différence existante aujourd’hui entre fournisseurs).

La sortie du nucléaire ne représente donc ni une explosion des tarifs ni une menace pour l’économie et la compétitivité de nos entreprises. Au contraire, elle garantira la création de nombreux nouveaux emplois, le développement de nouvelles expertises résolument tournées vers l’avenir et nous permettra enfin de donner la place à des énergies plus propres et moins dangereuses. Pour ce faire, les investisseurs ont rapidement besoin d’un signal clair et d’un engagement au sein de l’accord de gouvernement, une simple confirmation par la future majorité de s’engager à respecter la loi sans autres précisions ne suffit pas.


Retour au début
 
chrono
des thématiques
Sortie du nucléaire
Belgique : quelques heures pour éviter un nouveau Tchernobyl
 

voir (177)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Investissement
Tokyo pourrait débloquer au moins 100 millions de plus pour Fukushima
 

voir (58)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Autorités
Belgium : Stop the next Chernobyl
 

voir (265)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Partis verts
Ecolo : « L’énergie nucléaire est le problème, pas la solution »
 

voir (88)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Emplois
Olivier Deleuze : « Le meilleur plan d’évacuation, c’est de ne pas redémarrer Doel 3 et Tihange 2 »
 

voir (46)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Climat
Du danger de la construction d’une nouvelle centrale nucléaire en Turquie...
 

voir (38)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Recherche
Des sédiments contaminés sur des distances relativement grandes
 

voir (53)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
CREG
Taxe nucléaire : "un cadeau de Saint-Nicolas pour Electrabel"
 

voir (19)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Economie
Japon : les premières relances de réacteurs nucléaires repoussées à l’hiver
 

voir (75)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Renouvelables
Le Japon ne peut se passer du nucléaire
 

voir (134)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Sortie du nucléaire
un site d’Etopia

Nous sommes tous de Fukushima

Le 11 mars 2011, le monde a basculé.

Bercé par la petite musique du lobby nucléaire, nous avions, comme dit Olivier Deleuze, confondu improbable et impossible. Après Fukushima, la réplique qu’on nous sert depuis 40 ans - "le risque zéro n’existe pas" - a pris une autre dimension. Même le premier ministre japonais déclare aujourd’hui que "le Japon a succombé au mythe de la sureté nucléaire".

Lire la suite

A propos des droits d’auteurs
 
 
La contribution
des verts
au débat :
Etopia
ECOLO
Partis verts
GEF
Heinrich Böll Stiftung
 
Notre sélection :
Les incontournables
 
Réseaux
Recherche
Recherche via les 411 tags :

Sources :

 
 
Proposer un article :