le site qui rassemble l'info libre et diversifiée (168 sources) sur le nucléaire (1113 articles à ce jour) pour vous permettre de voir clair... par vous-même...
Tags
 
Réseaux
Rente nucléaire - 650 millions d’euros filent dans le « salaire poche » du secteur nucléaire
Source :
 
Auteur : Olivier Deleuze. Photo : © Reporters/J.Fistick

Les 6 partis qui discutent actuellement de la formation du prochain gouvernement et du budget fédéral de 2012 viennent de fixer le montant de la contribution du secteur nucléaire au budget de l’Etat fédéral : 550 millions d’euros.

Pour les écologistes, ce montant demandé au secteur nucléaire est totalement arbitraire et absolument insuffisant, notamment compte tenu du fait que le régulateur fédéral de l’énergie, la CREG, a récemment estimé que l’on pouvait fixer la hauteur de la contribution du secteur au budget de l’Etat à 1,2 milliards. Les négociateurs viennent donc de laisser filer pas moins de 650 millions d’euros dans les poches des producteurs d’énergie nucléaire. Compte tenu des efforts budgétaires que doit réaliser l’Etat fédéral, il s’agit là d’une décision aberrante, inquiétante et injuste.

Pour les écologistes, le secteur nucléaire va continuer à contribuer trop faiblement aux besoins criants de la collectivité alors que les centrales ont été amorties par l’ensemble des citoyens belges. Pour corriger cette situation, le groupe Ecolo/Groen ! a déposé la semaine dernière une proposition de loi fixant, comme le recommandait la CREG, à 1,2 milliards d’euros la contribution du secteur nucléaire au budget de l’Etat, estimant que cela ne serait qu’un juste retour pour les citoyens belges et qu’après la crise financière, ceux qui peuvent le plus doivent le plus. Les négociateurs du prochain gouvernement n’ont manifestement pas suivi cette voie et en ont privilégié une malheureusement bien connue : qui peut le plus peut le moins.

En se privant d’une telle somme, l’Etat se prive de moyens importants que l’on pourrait investir dans les énergies renouvelables et en premier lieu dans les économies d’énergie au profit de nos citoyens.

Avec 650 millions d’euros, l’Etat aurait pu, par exemple, orienter la relance économique vers les secteurs verts en subventionnant des travaux permettant l’isolation de 30 millions de m² (à 30 euros/m² avec la TVA à 6%), en modelant l’aide en fonction des revenus et en prévoyant un système de tiers payant pour les locataires. Ceci aurait eu les impacts positifs suivants :

- isolation de 390 000 habitations ;
- 7500 emplois temps plein pendant un an ;
- un baisse de la facture énergétique correspondant à 97,5 millions d’euros par an, soit 250 euros par habitation ;
- une économie de CO2 de 390,000 tonnes de CO2.

En ne demandant au secteur nucléaire qu’une contribution mineure, les 6 partis qui négocient ont choisi d’aller chercher cet argent ailleurs, c’est-à-dire chez l’ensemble des citoyens.


Retour au début
 
chrono
des thématiques
Autorités
Belgique : quelques heures pour éviter un nouveau Tchernobyl
 

voir (265)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Partis verts
Ecolo : « L’énergie nucléaire est le problème, pas la solution »
 

voir (88)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
CREG
Taxe nucléaire : "un cadeau de Saint-Nicolas pour Electrabel"
 

voir (19)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Energie
Japon : les premières relances de réacteurs nucléaires repoussées à l’hiver
 

voir (220)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Citoyens
Le Japon s’apprête à redémarrer deux réacteurs nucléaires à l’automne
 

voir (102)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Renouvelables
Le Japon ne peut se passer du nucléaire
 

voir (134)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Investissement
Tokyo pourrait débloquer au moins 100 millions de plus pour Fukushima
 

voir (58)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Emplois
Olivier Deleuze : « Le meilleur plan d’évacuation, c’est de ne pas redémarrer Doel 3 et Tihange 2 »
 

voir (46)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Sortie du nucléaire
un site d’Etopia

Nous sommes tous de Fukushima

Le 11 mars 2011, le monde a basculé.

Bercé par la petite musique du lobby nucléaire, nous avions, comme dit Olivier Deleuze, confondu improbable et impossible. Après Fukushima, la réplique qu’on nous sert depuis 40 ans - "le risque zéro n’existe pas" - a pris une autre dimension. Même le premier ministre japonais déclare aujourd’hui que "le Japon a succombé au mythe de la sureté nucléaire".

Lire la suite

A propos des droits d’auteurs
 
 
La contribution
des verts
au débat :
Etopia
ECOLO
Partis verts
GEF
Heinrich Böll Stiftung
 
Notre sélection :
Les incontournables
 
Réseaux
Recherche
Recherche via les 411 tags :

Sources :

 
 
Proposer un article :