le site qui rassemble l'info libre et diversifiée (168 sources) sur le nucléaire (1113 articles à ce jour) pour vous permettre de voir clair... par vous-même...
Tags
 
Réseaux
Interruption du retrait du combustible d’une piscine
Source :
 
Source : AFP

La compagnie Tepco a indiqué avoir suspendu pour un peu plus de deux mois le retrait du combustible nucléaire de la piscine du réacteur 4 de la centrale accidentée Fukushima Daiichi, en raison d’une période de maintenance. L’extraction est arrêtée depuis le 1er juillet et jusqu’à début septembre compris, a confirmé jeudi un porte-parole de Tokyo Electric Power (Tepco), compagnie gérante du complexe atomique ravagé par le tsunami du 11 mars 2011. L’objectif de cette suspension est d’effectuer une maintenance de la grue et de tout le système de retrait qui fonctionne quasiment sans discontinuer depuis plus de six mois. A la date du 30 juin, 1.166 assemblages de combustible usé sur 1.331 (87,6%) et 22 neufs sur 202 (10,9%), avaient été déplacés, soit plus de 75% du total contenu dans ce bassin fragilisé (...)

Lire la suite sur le site de RTL
 
chrono
des thématiques
Barres de combustible
état des lieux et avancées du chantier de démantèlement
 

voir (21)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Sécurité
Un rapport démontre les faiblesses de la centrale de Beznau
 

voir (312)
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Sortie du nucléaire
un site d’Etopia

Nous sommes tous de Fukushima

Le 11 mars 2011, le monde a basculé.

Bercé par la petite musique du lobby nucléaire, nous avions, comme dit Olivier Deleuze, confondu improbable et impossible. Après Fukushima, la réplique qu’on nous sert depuis 40 ans - "le risque zéro n’existe pas" - a pris une autre dimension. Même le premier ministre japonais déclare aujourd’hui que "le Japon a succombé au mythe de la sureté nucléaire".

Lire la suite

A propos des droits d’auteurs
 
 
La contribution
des verts
au débat :
Etopia
ECOLO
Partis verts
GEF
Heinrich Böll Stiftung
 
Notre sélection :
Les incontournables
 
Réseaux
Recherche
Recherche via les 411 tags :

Sources :

 
 
Proposer un article :